AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Prométruim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martine_25



Nombre de messages : 279
Age : 41
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Prométruim   Ven 29 Juin 2007, 23:50

Qu'est-ce que c'est ?
La progestérone est une hormone secrétée naturellement par l'ovaire, le placenta et les glandes surrénales. Elle est normalement produite dans la dernière moitié du cycle menstruel et de la grossesse.

Les taux de progestérone augmentent beaucoup après l'ovulation. Si l'Suf est fécondé, la progestérone continue à être secrétée par l'ovaire.

Si le corps détermine que l'Suf n'a pas été fécondé, l'ovaire arrête sa sécrétion et les menstruations débutent dans 24-48 heures.

A quoi sert-elle ?
Elle prépare l'utérus à recevoir l'Suf fécondé. Elle a un rôle majeur dans la réceptivité de l'endomètre (paroi de l'utérus) à l'implantation de l'embryon.

A qui cela s'adresse t-il ?
Les médecins la prescrivent comme support final aux femmes ayant subit une fécondation in vitro (FIV) et ceci afin d'augmenter les chances de réussite du traitement.

Elle est aussi prescrite pour les femmes infertiles qui ne produisent pas assez de progestérone et pour certains cas de troubles menstruels.

Quand l'utilise t-on ?
La progestérone est principalement prescrite quelques jours après l'ovulation ou vers la fin de la fécondation in vitro après le transfert d'embryon.

Combien de temps l'utilise t-on ?
La durée moyenne d'utilisation est de huit semaines.

Dans le cas d'une FIV, elle est souvent prescrite pour 15 jours, si le test de grossesse est positif on continue pour environ huit semaines.

Quels sont les effets secondaires ?
En plus de ses effets recherchés, ce produit peut entraîner certains effets non-désirés. En voici un aperçu :

Effets secondaires
Crampes, constipation, douleurs mammaires, maux de tête, ballonnements, nausées, insomnies, pertes vaginales et saignements vaginaux.

Ces effets ne se produisent pas pour tout le monde ! Si vous êtes incommodé par une réaction que vous croyez reliée à votre médicament, discutez-en avec votre pharmacien.

Conseils de votre pharmacien !
Gardez vos suppositoires de progestérone au réfrigérateur.

Pour qu'il fonde plus vite, laisser le suppositoire à la température de la pièce quelques minutes avant l'utilisation.

Injecter la solution lentement pour éviter la douleur.

La progestérone peut causer la sensibilité des gencives, utiliser la soie dentaire doucement.
Revenir en haut Aller en bas
http://cigogneouestu.forums-actifs.net
martine_25



Nombre de messages : 279
Age : 41
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Prométruim   Ven 29 Juin 2007, 23:51

Prométrium
(progestérone)

Comment ce médicament agit-il? Quels sont ses effets?
Le Prometrium est un progestatif utilisé après la ménopause en complément d'une œstrogénothérapie de substitution (ETS) pour prévenir le dépôt d’œstrogènes sur la muqueuse de l’utérus (hyperplasie endométriale). Il réduit significativement le risque de cancer de l’endomètre. Le Prometrium est utilisé chez la femme ayant encore un utérus.

Comment doit-on prendre ce médicament?
La dose recommandée est de 200 mg par jour au moment du coucher pendant les 14 derniers jours du traitement par &#strogène par cycle. Si la dose est de 300 mg par jour, 200 mg doivent être pris au moment du coucher et 100 mg 2 heures après le déjeuner.

Sous quelles formes ce médicament est-il présenté?
Capsules
Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé?
Ce médicament est contre-indiqué en cas de maladie grave du foie telle que la jaunisse cholestatique ou l’hépatite, ou d’antécédents de maladie grave du foie, de tumeurs hépatiques, de syndrome de Rotor ou de maladie de Dubin-Johnson.

La progestérone est déconseillée chez les femmes qui ont des saignements vaginaux anormaux inexpliqués ou une tumeur maligne du sein établie ou suspectée.

Elle est également contre-indiquée en cas d’allergie aux gélules de progestérone ou à l’un de leurs composants. Le Prometrium contient de l’huile d’arachide et ne doit jamais être utilisé par des patients allergiques à l’arachide.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?
Les effets secondaires pouvant être éventuellement associés au traitement par progestérone sont les suivants : saignements intermenstruels, tachetures et menstruations irrégulières.

Dans les conditions d’utilisation recommandées (200 mg au coucher), des étourdissements, une somnolence, des crampes ou des nausées ont été parfois signalés.

Une sensibilité des seins peut apparaître au cours de l’utilisation.

Y a-t-il d'autres précautions ou mises en garde pour ce médicament?
D’après certaines études menées chez l’homme, il y aurait un lien entre une augmentation modeste du risque de développement d’un cancer du sein et le recours à l’hormonothérapie substitutive lors de la ménopause pendant une période supérieure à 10 ans. Les données permettant de montrer que les risques d’une association œstrogènes-progestatifs diffèrent de ceux d’un traitement par œstrogènes seuls sont encore limitées.

Les femmes doivent apprendre à réaliser un auto-examen de leurs seins.

Risques professionnels : Une somnolence ou des étourdissements temporaires et occasionnels peuvent apparaître chez certaines personnes 1 à 4 heures après la prise de progestérone, surtout si le médicament a été pris avec des aliments. Si ces symptômes surviennent, le patient doit éviter les activités exigeant de la concentration, de l’attention, une bonne coordination et des réflexes. Dans la plupart des cas, ces troubles peuvent être évités en prenant les gélules aux horaires recommandés. La dose de 200 mg doit être prise au moment du coucher. La dose de 300 mg doit être fractionnée en 2 doses, 100 mg 2 heures après le déjeuner et 200 mg au coucher.

Grossesse : La progestérone doit être évitée pendant la grossesse.

Allaitement : Le lait des mères recevant de la progestérone contient des quantités détectables de progestérone. Les effets éventuels de la progestérone sur l’enfant allaité n’ont pas été déterminés.

En cas de saignements utérins anormaux, il faut consulter le médecin.
Revenir en haut Aller en bas
http://cigogneouestu.forums-actifs.net
 
Prométruim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Opérations diverses] Opération Prométhée
» Positions bizarres .............
» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
» SOUVENIRS D'ALGERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: