AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Insulinorésistance et ovaires polykystiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Insulinorésistance et ovaires polykystiques   Lun 10 Nov 2008, 14:25

Un ovaire, ça fonctionne un peu comme un orchestre philharmonique.
De nombreux acteurs et un but, la mélodie. La mélodie, c'est d'arriver à préparer une reine, l'ovule, c'est à dire à réveiller, sélectionner, nourrir et faire mûrir les cellules destinées à être fécondées par les spermatozoïdes. Un ensemble de dix d’entre elles est réquisitionné tous les mois. On va leur demander de se préparer, de se faire belles. Des petites mains s’affairent autour d’elles, les bichonnent et dans le même temps sécrètent la première hormone, l’oestradiol. Une sélection sera opérée qui ne retiendra qu’un seul de ces dix ovules tandis que les autres vont s’atrésier, se dissoudre. Celui-là, arrivé à maturité, sera libéré dans la cavité abdominale, en général vers le 13ième jour du cycle.

L'ovaire polykystique, c'est quand dans l'orchestre, des groupes se forment, un trio par çi, un quatuor par là.. Chacun veut faire sa musique.
Dans l'ovaire, ça donne des candidats à être l'ovule du mois tout partout dans l'ovaire et pas de stratégie. Les cellules se tirent dans les pattes et ne s'entraident pas.
Donc ovulation pas terrible, pas souvent et gaspillage d'énergie. l'orchestre produit du brouhaha, pas de la musique.

Résultat, souvent une hyperpilosité, un obésité...

on a fait une constatation : Ces femmes là ont un taux circulant d'insuline plus élevé que la moyenne. Et la glycémie n'est pas pour autant plus basse. On connaissait déjà le problème, on avait appelé ça l'insulino résistance.
L'insuline en excès favorise l'obésité et agit directement sur la production des androgènes, des hormones mâles, par l'ovaire.
On a noté que la metformine favorisait la perte de poids, diminuait les niveaux de l'insuline et des androgènes par l'ovaire. Il en résultait une amélioration de l'ovulation et aussi de la réponse des ovaires aux traitements de la stérilité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Insulinorésistance et ovaires polykystiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovaires polykystiques (OPK): On attends le +++ ensemble ICI!
» Verdict : syndrome des ovaires polykystiques
» une de plus !!
» Mal à un ovaire ?
» Kyste ovarien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: