AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie
Partagez | 
 

 Analyse Progestérone - Prolactine - Testostérone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Analyse Progestérone - Prolactine - Testostérone   Lun 10 Nov 2008, 14:14

Progestérone

Conditions de prélèvement
Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude).

Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.
Préciser l'âge et la date des dernières règles, le nombre de semaines d'aménorrhée en cas de grossesse.
Intérêt du dosage
La progestérone est une hormone produite par le corps jaune en deuxième phase du cycle menstruel, par le corps jaune gravidique puis par le placenta au cours de la grossesse. Son rôle est de préparer l'utérus à la nidation, puis de préparer la glande mammaire à la lactation. Son dosage permet en cours de grossesse, de refléter l'activité placentaire. En dehors de ce cadre, la progestérone sera dosée dans l'exploration de troubles hormonaux Elle est également utile pour la fécondation in vitro.
Valeurs normales



nmol / l

µg / l

Avant la puberté

< 0.91

< 0.28

Homme

0.42 - 1.82

0.14 - 0.56

Femme :Phase folliculaire

0.70 - 6.70

0.21 - 2.10

Ovulation

2.10 - 13.30

0.70 - 4.20

Phase lutéale

21.00 - 91.00

6.60 - 28.70

Ménopause

0.70 - 1.82

0.21 - 0.56


Au cours de la grossesse, les valeurs augmentent progressivement de 42 à 133 nmol/l (soit 13.2 à 42 µg /l) à 5 semaines d'aménorrhée jusque 532 à 1071 nmol /l (soit 166 à 366 µg /l) à terme.
Variations pathologiques

  • Diminution :
    Insuffisance lutéale responsable d'avortements à répétition ou de stérilité : taux bas vérifiés au cours de plusieurs cycles successifs. Insuffisance de sécrétion de FSHInsuffisance ovarienneHyperandrogénie Hyperprolactinémie Déficit en enzymes du métabolisme des hormones stéroïdes (maladies héréditaires rares) (17 a -hydroxylase, 20-22 desmolase)


  • Augmentation :
    Déficit en enzymes du métabolisme des hormones stéroïdes (maladies héréditaires rares) (17-20 desmolase, 21 hydroxylase)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Analyse Progestérone - Prolactine - Testostérone   Lun 10 Nov 2008, 14:18

Prolactine



Conditions de prélèvement
Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude). La prise de sang sera effectuée après 20 minutes de repos en position allongée après la pose d'un cathéter (système de prélèvement).
Ne pas réaliser le prélèvement juste après un repas. Eviter le stress et un exercice physique trop important avant le prélèvement.
Préciser l'âge et la date des dernières règles, le nombre de semaines d'aménorrhée en cas de grossesse.
Signaler d'éventuels traitements en cours.

Intérêt du dosage
La prolactine est une hormone sécrétée par l'anté-hypophyse qui permet principalement le déclenchement et le maintien de la lactation. Elle agit également sur la sécrétion de progestérone chez la femme, et de testostérone chez l'homme. Son dosage est indiqué dans les explorations d'aménorrhée, de stérilité, d'impuissance ; en cas de galactorrhée, gynécomastie, absence de montée laiteuse ; dans le cadre de certains adénomes, en particulier un adénome à prolactine.

Valeurs normales Homme : 2 - 15 µg /l soit : 60 - 450 mU /l
Femme avant ménopause : 3 - 20 µg /l soit : 90 - 600 mU /l
Femme après ménopause : 2 - 15 µg /l soit : 60 - 450 mU /l

Grossesse : Les taux augmentent régulièrement jusque 200 µg /l (6000 mU /l) puis restent élevés pendant l'allaitement.


Variations pathologiques


  • Augmentation :
    Adénome à prolactine (tumeur hypophysaire)
    Syndrome de Chiari-Frommel : persistance d'une aménorrhée et galactorrhée en suite de couches.

    Troubles endocriniens : acromégalie, hypothyroïdie primitive, syndrome de Cushing, lésion hypothalamique
    Insuffisance rénale ou hépatique importante
    Dystrophie ovarienne
    Anorexie mentale
    Origine iatrogène : liée à la prise de certains médicaments : neuroleptiques, certains antiémétiques, a méthyl-dopa, anti histaminiques, morphiniques, certains antidépresseurs et lithium, œstrogènes et oestroprogestatifs.

  • Diminution liée à la prise de médicaments dits dopaminergiques :
    Levodopa, bromocriptine, piribédil, dihydroergocryptine, fipexide, corticostéroïdes.


Dernière édition par Petite_Fleur le Mar 11 Nov 2008, 11:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Analyse Progestérone - Prolactine - Testostérone   Lun 10 Nov 2008, 14:19

Testostérone


Conditions de prélèvement

Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude). Le prélèvement sera effectué de préférence le matin à jeun, en évitant tout effort physique avant ; chez la femme, le prélèvement sera effectué de préférence en début de cycle menstruel.

Intérêt du dosage
La testostérone est la principale hormone androgène. Elle est produite au niveau des testicules et en faible part au niveau des surrénales chez l'homme ; chez la femme, elle est produite en faible quantité par l'ovaire et la surrénale. La testostérone contrôle la spermatogénèse et le maintien des caractères sexuels mâles; elle a également un rôle anabolisant.
Chez la femme, le dosage permet l'exploration d'un hirsutisme ; chez l'homme, le dosage sera effectué pour explorer une insuffisance testiculaire ou gonadotrope.
Un dosage de la testostérone libre ou biodisponible pourra compléter l'exploration.

Valeurs normales

Homme

nmol /l

µg /l

1-10 ans

< 0.70

< 0.20

10-20 ans

1.70 - 17.50

0.50 - 5.00

20-45 ans

10 - 30

3.00 - 8.50

40-60 ans

7 - 28

2 - 8

60-75 ans

3.5 - 17.5

1 - 5

> 75 ans

0.40 - 9.00

0.15 - 2.50

Femme

nmol /l

µg /l

1-10 ans

< 0.50

< 0.15

10-20 ans

0.50 - 3.10

0.15 - 0.90

20-45 ans

0.50 - 3.10

0.15 - 0.90

45-60 ans

0.50 - 2.80

0.15 - 0.80

> 60 ans

0.30 - 1.70

0.10 - 0.50

Variations pathologiques

Chez l'homme


  • Diminution :
    Insuffisance d'origine testiculaire : orchite, résection testiculaire Insuffisance gonadotrope (hypophysaire) Syndrome de Cushing Administration d'androgènes de synthèse, d'œstrogènes, d'anti-androgènes Traitement par analogues de LH-RH dans le cancer de la prostate


  • Augmentation :
    Administration de testostérone exogène ou de gonadotrophines
    Hyperthyroïdie
    Syndrome des testicules féminisants (sujet de sexe masculin présentant une insensibilité aux androgènes)

Chez la femme

  • Augmentation :
    Hirsutisme (hyperandrogénie)
    Syndrome des ovaires polykystiques
    Tumeur ovarienne ou surrénalienne
Revenir en haut Aller en bas
 

Analyse Progestérone - Prolactine - Testostérone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La testostérone est-elle responsable de la crise ?
» Help please !! résultat progestérone
» pour micha et toutes les OPK
» La progestérone
» question progestérone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-