AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Mettre en route les essaies bébé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mettre en route les essaies bébé   Mar 11 Nov 2008, 13:38

2ème PARTIE : METTRE EN ROUTE LES ESSAIS BEBE

SYMPTOMES DE FIN DE CYCLES :

Pertes blanches
Glaires cervicales
Douleurs dans le bas du ventre ou ventre gonflé
Nausées
Poitrine gonflée ou douloureuse
Veines apparaissant sur la poitrine, et tubercules de Montgomery
Maux de tête / migraines
Sensibilité de l'humeur
Attention : ces symptômes peuvent aussi bien provenir du syndrome prémenstruel que d'une grossesse


NOTRE CORPS ET LE ROLE DE NOS ORGANES REPRODUCTEURS :

- les ovaires :
ce sont les glandes sexuelles féminines. ils ont la taille et la forme de 2 grosses amandes et sont situés à droite et à gauche de l'utérus auquel ils sont attachés par un ligament souple.
un autre ligament les maintient aux trompes
- rôle des ovaires :
production des hormones sexuelles féminines, oestrogène et progestéone, indispensable au bon déroulement des cycles menstruels, de la grossesse ainsi qu'au bon fonctionnement des organes génitaux et de la physiologie de la femme en général. les ovaires produisent les ovocytes encore appelés ovules, qui sont les cellules reproductrices de la femme.

- les trompes de Fallope:
ce sont 2 petits tubes creux et flexibles de 10 à 12 cm de longueur et dont le diamêtre est à peine plus gros qu'un cheveu. elles partent de chaque côté de l'utérus et se terminent au niveau d'un ovaire par un pavillon muni de franges mobiles destinées à capter l'ovocyte dès son émission par l'ovaire.
- rôle des trompes de Fallope :
elles permettent le transit des spermatozoïdes vers le lieu de fécondation situé ds leur tiers supérieur. elles entrinent l'ovocyte non fécondé vers l'utérus d'où il sera évacué. si la fécondation a lieu, elles assurent la survie et le transport de l'oeuf vers l'utérus où il sera implanté

- l'utérus :
muscle épais et creux ayant la forme et la taille d'une figue fraîche, l'utérus est considérablement remanié au cours d'une grossesse. situé à l'extrémité du vagin, il est retenu par des ligaments souples. il est fermé à sa base par le col, resserrement étroit et dur de 3 cm de longuer environ, que l'on peut sentir avec les doigts au fonds du vagin. le col est traversé en son milieu par un fin canal qui met en communication le vagin et l'utérus.
c'est par ce canal que s'écoule le flux menstruel. c'est par lui également que les spermatozodes déposés dans le vagin remontent dans l'utérus pour gagner les trompes, lieu de la fécondation.
le muscle utérin est recouvert intérieurement d'une muqueuse appelée endomêtre, périodiquement éliminée au moment des règles. riche en vaisseaux sanguins et en glandes, l'utérus accueuille l'oeuf fécondé
- rôle de l'utérus :
ascension des spermatozoïdes grâce à la glaire cervicale sécrétée par les cellules du col
nidation de l'oeuf et formation du placentaa grâce à l'endomêtre
accouchement grâce à la paroi musculaire du corps utérin qui se contracte


LE CYCLE FEMININ :

Il dure fréquemment 28 jours, mais peut aller de 21 à 33 jours en moyenne.
Ce cycle se divise en plusieurs phases: La phase folliculaire, l'ovulation et la phase lutéale.
La phase folliculaire, c'est la période pendant laquelle l'ovule amène à maturité plusieurs follicules, dont un donnera naissance à un ovocyte.

L'ovulation : c'est le moment où le follicule libère l'ovocyte, qui est fécondable dans une fenêtre allant pour les plus pessimistes de 6 heures à, pour les plus optimistes, 48 heures. En moyenne, on parle de 6 à 12 heures dans un état impeccable et en tout 24 heures
Symptômes d'ovulation : bas ventre congestionné et douleurs type règles accompagnée de maux de dos, et pour moi, de maux de têtes et parfois nausées...

La phase lutéale : C'est la période qui précède les règles, qui dure entre 12 et 14 jours. Le follicule qui a libéré l'ovocyte cicatrise très vite, devient le corps jaune, et produit une quantité importante de progestérone qui a pour but de préparer la muqueuse utérine à la nidation de l'uf.
La paroi utérine, qui en temps normal est très mince, devient de plus en plus épaisse, sous l'influence de la progestérone.
C'est vers le 20e jour du cycle que l'utérus est prêt à recevoir l'uf, s'il est fécondé. il s'implantera alors dans la muqueuse utérine environ 8 jours après la fécondation.
Si l'uf n'est pas fécondé, le corps jaune cesse son activité, puis dégénère. L'absence de sécrétion de progestérone entraîne une hémorragie de la muqueuse utérine qui s'était préparée à la nidation de l'uf, les règles reviennent...


CONNAITRE SA PERIODE D'OVULATION :

Le meilleur moyen à mon avis de repérer l'ovulation est d'être à l'écoute de son corps.

1 - La glaire cervicale :
2 - La température
3 - Les tests d'ovulation


1 - La glaire cervicale :
La glaire ou mucus cervical est produite par le cervix et change tout au long du cycle sous l'influence des hormones associées a l'ovulation. Juste après les règles le mucus est sec pour éviter que le sperme pénètre dans le cervix.
Une semaine avant l'ovulation et sous l'influence d'estrogènes, le cervical mucus (glaire) commence a être très abondant, épais et collant.
Voici un exemple des différentes glaire pour un cycle de 28 Jours :
Cycle J 1-5 : Règles.
Cycle J 6-9 : Sec, ou pas de mucus.
Cycle J 10-12 (Ovulation-4) : Epais et collant, devenant moins épais et plus translucide.
Cycle J 13-15 (ovulation-1) : (glaire la plus fertile) Blanc d'oeuf : fin, élastique, glissant étirable, et claire.
Cycle J 16-21(ovulation+2) : collant, épais. (et parfois blanc d'uf )
Cycle J 22-28 : Mucus sec.
Il arrive aussi souvent que le mucus devienne de nouveau style blanc d'uf, non on ovule pas deux fois mais c'est encore la faute de nos hormones ! estrogènes élevées environ 7 jours après l'ovulation).
ATTENTION : les règles ne viennent pas systématiquement 14 jours après l'ovulation. Ca dépend des filles.

Méthode billings :
Pendant les règles : le flux menstruel s'écoule. L'observation de glaire est impossible.

Juste après les règles : Une sensation de sécheresse à la vulve et une absence totale de glaire. Cette période est de durée variable, inexistante parfois. C'est la phase de latence : les ovaires semblent au repos. (plus rarement chez certaines : la présence de pertes blanches plus pâteuses identiques jour après jour et d'un cycle à l'autre.) Ces pertes plus ou moins permanentes correspondent très probablement à des cellules vaginales. On peut nettement les différencier de la glaire.

A l'approche de l'ovulation : une sensation d'humidité apparaît à certains moments de la journée ou bien, de la glaire collante, absente jusque là, peut être recueillie à la vulve ; un seul de ces changements indique que l'ovulation commence à se préparer.

Dans les jours suivants : la sensation d'humidité se confirme, la glaire change d'aspect :
- de collante, elle devient de plus en plus filante et s'étire de plus en plus entre les doigts.
- d'opaque, elle devient transparente.
Souvent, la glaire est également de plus en plus abondante, mais la qualité compte plus que la quantité.

Juste avant ou après l'ovulation : la sensation d'humidité augmente jusqu'à une sensation de mouillé (comme de l'eau) ou lubrifié (comme de l'huile)
=> la glaire atteint son maximum de filance et de transparence. Elle a l'aspect d'un blanc d'oeuf cru.
=> elle est parfois tellement liquide qu'elle ne peut pas être recueillie, mais on sent nettement un écoulement, et la sensation mouillée est très forte.
=> le dernier jour de cette glaire filante et/ou de sensation d'humidité est appelé le "jour sommet". On le connaîtra avec certitude le lendemain.

D'un jour à l'autre en effet, la glaire redevient collante et opaque, ou bien disparaît. La sensation de mouillé et d'humidité fait place à nouveau à une sensation de sécheresse. Ces signes, (jour sommet et assèchement) indiquent que l'ovulation est très proche ou en train de se produire.

Important : la période de glaire est de durée variable d'une femme à l'autre. Cependant, si vous repérez moins de 6 jours entre le 1er signe de fertilité - 1er changement dans l'observation ou la sensation - et le jour sommet, votre 1er changement dans l'observation doit être amélioré au besoin avec l'aide d'une monitrice

2 - La température
Les conditions pour réaliser la courbe : Toujours prise au réveil, à la même heure, sans s'être levée, toujours au même endroit et sans être malade. Elle doit être réalisée plusieurs cycles de suite, afin de repérer la régularité.

Lecture de la courbe :
Deux plateaux,
Un plateau bas (aux alentours de 36.5)
Un décrochement (ex 36.1)
Un plateau haut (de 36.8 à 37 et des poussières)
La remontée peut s'effectuer en plusieurs jours. A ce moment, il semble que l'ovulation se situe entre le milieu des la remontée thermique et le dernier jour de température basse. Ca n'est pas synonyme d'une ovulation de mauvaise qualité, sauf si la température met par exemple une semaine à remonter
Un plateau thermique haut durant plus de 16-17 jours laisse fortement espérer une grossesse.

Exemple de courbe de température " normale " :

J1 : 36,6
J2 : 36,6
J3 : 36,6
J4 : 36,6
J5 : 36,7
J6 : 36,7
J7 : 36,7
J8 : 36,6
J9 : 36,5
J10 : 36,7
J11 : 36,5
J12 : 36,5
J13 : 36,7
J14 : 36,7
J15 : 36,7
J16 : 36,5 ****** ovulation
J17 : 36,9
J18 : 37,0
J19 : 36,9
J20 : 36,9
J21 : 37,0
J22 : 37,1
J23 : 37,1
J24 : 37,0
J25 : 37,0
J26 : 37,0
J27 : 37,1
J28 : 37,1
J29 : 37,0
J30 : 36,7
J31 : règles

Attention :
- si vous ne voyez pas de décalage bien net, cela ne veut pas dire que vous n'ovulez pas. Les cycles et TC peuvent varier selon l'ovaire gauche ou droit.
- la TC ne remonte pas forcément de manière bien nette en 1 jour, le lendemain de l'ovulation. ça peut prendre de 1 à 3 jours, voire même plus (voir ci-dessus)

3 - Les tests d'ovulation :
Ca peut être utile par exemple lorsque la date d'ovulation est difficile à déterminer (ex : remontée thermique sur plusieurs jours).
Méthode coûteuse : compter environ 40 euros pour 5 tests (en pharmacie).

Commencer les tests 2 ou 3 jours avant la date prévue d'ovulation. Il est parfois nécessaire d'en racheter si la date d'ovulation a mal été évaluée. A faire tous les jours à la même heure, plutôt le matin, les hormones étant plus concentrées dans l'urine.

Dès que le test est franchement positif, on sait que l'ovulation aura lieu dans les 12 à 36 heures qui suivent.
PARTICULARITES :
SPECIAL OPK Ovaires micro polykystiques
Les tests d'ovulation :
ne sont pas fiables chez ces femmes. Les tests détectent le pic d'hormone LH dans l'urine, qui signale habituellement l'arrivée de l'ovulation dans les heures qui suivent (tu l'as bien explique ). PAR CONTRE, il est important de mentionner que l'hormone LH est TOUJOURS présente en GRANDE QUANTITE chez les femmes avec OPK, et ce TOUT LE LONG du cycle. Ces tests ne peuvent donc pas être utilises par les femmes qui sont des OPK soupçonnées ou connues, car ils réagissent de façon "faux positif" (positif car présence de l'hormone, oui, mais faux positif car il n'y a pas d'ovulation chez les OPK, justement a cause de ce niveau constant de LH élevée).
Mais par contre, ces tests d'ovulation peuvent être utilises pour vérifier si l'on souffre d'OPK ou pas. Méthode: acheter une boite de tests d'ovulation et les faire a n'importe quel moment du cycle (préférablement au début ou a la fin). Si les tests réagissent, c'est que l'hormone LH est présente en grande quantité, donc qu'on peut avoir un soupçon concernant le diagnostic d'OPK. Ca peut être utile pour celles qui doutent sur leur ovulation ou qui doutent d'être OPK.
Ah et aussi, les tests d'ovulation ne sont pas vraiment fiables pour les femmes sous Clomid. D'ailleurs, si on prend des médicaments qui affectent les hormones, on ne devrait pas se fier aux résultats des tests d'ovulation.
Des sites pour mieux comprendre :
- http://matweb.hcuge.ch/endo/cours_4e_MREG/Syndrome-----

il arrive parfois que l'on perde un peu de sang au moment de l'ovulation, cela s'appelle le 'spotting". pas d'affolement, rien d'anormal


MECANISME DE LA FECONDATION :

Les câlins :
tous les deux à trois jours et ce, tout au long du cycle aide bien à augmenter les probabilités dune grossesse. Pas trop souvent pour ne pas épuiser les zozos ! Il semble qu'avoir un orgasme favorise la bonne remontée des zozos jusqu'à destination à causes des petites contactions..... Pas de position recommandée, si ce n'est celle qui vous donne le plus de plaisir

la fécondation est la rencontre des 2 cellules essentielles, l'ovocyte et le spermatozoïde. de la fusion de ces 2 cellules naitra un nouvel être humain : votre bébé.

l'ovocyte est la cellule maternelle. c'est la plus grosse cellule de l'organisme humain et la plus précieuse.
non seulement elle porte en elle les réserves qui vont alimenter le jeune embryon, mais elle détient aussi tout le programme génétique nécessaire à l'embryogenèse, c'est à dire la formation de tous les tissus à l'origine des organes eux mêmes
cette cellule remarquable contient votre patrimoine génétique (23 chromosomes) et celui de vos ascendants
Le spermatozoïde est la cellule paternelle. Produite par les testicules, elle est munie d'un long flagelles qui lui permettra de remonter les voies génitales de la femme jusquà la trompe où l'attend l'ovocyte. le flagelle sera perdu lors de la pénétration de l'ovocyte par le spermatozoïde. le patrimoine génétique est contenu dans la tête.

la rencontre entre nos 2 spécimens peut avoir lieu le jour de l'ovulation ou différer au plus de 24 heures, suivant le moment du rapport sexuel
au cours de ce rapport sexuel, quelque 60 à 500 millions de spermatozoïdes sont déposés ds le vagin. mobiles grâce au flagelle, ils s'engagent dans la glaire cervicale, et traversent le col de l'utérus en 2 à 10 min, puis atteignent la partie supérieure des trompes, lieu de fécondation, en 1H30 à 2H00. seuls 100 à 200 arrivent à destination et se presseront autour de l'ovocyte qui les attend
Un seul franchira la barrière de la zone pellucide qui entoure l'ovocyte. Dès sa pénétration dans l'ovocyte, le spermatozoïde perd son flagelle qui dégénère; son noyau, présent dans sa tête et qui contient les chromosomes (23 chromosomes), augmente de volume.
Les deux noyaux, celui du père et celui de la mère, se rapprochent, se touchent et fusionnent. Ils forment à présent une cellule unique à 46 chromosomes, qui est la première cellule du bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mettre en route les essaies bébé   Mar 11 Nov 2008, 13:39

Nous essayons depuis plus de 6 mois. Attendre encore?



Seulement 3% des couples tout venant sont stériles.
Sur ceux qui ont tenté, dans des conditions normales, d'avoir un enfant pendant 6 mois et n'y sont pas parvenus, 11% sont stériles.
Les couples qui arrivent au bout de 2 ans d'efforts infructueux sont 52% à être stériles.
Cela veut dire que un couple sur deux, au bout de deux ans, n'est pas définitivement stérile.
Ca ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire mais que ce couple peut obtenir une grossesse (par exemple après une obtenue par traitement) sans aucune intervention thérapeutique.

Des études sont rapportées qui montrent que sur 100 couples qui consultent après 6 mois d'efforts infructueux, d'attendre sans traitement encore un an fait venir 64 grossesses.


Le taux de conception spontanée



Temps d'exposition (mois)

% cumulatif de grossesses
1
25
6
63
9
75
12
80
18
90
Tableau : Délai nécessaire à la conception en fonction du temps d'exposition
Le taux de conception spontané par cycle est compris entre 15 et 25 %
le taux de grossesses gémellaires spontanées ne dépasse pas 2 à 3%
(source : Gyneweb)


Revenir en haut Aller en bas
 
Mettre en route les essaies bébé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citoyens vigilants: une aide pour la Gie
» peut on mettre un kiddy sur un siège dos route?
» dos à la route ou non?
» A partir de quand face à la route ?
» Un bon siège 0/1 face à la route?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: