AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que la varicocèle??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qu'est-ce que la varicocèle??   Lun 17 Nov 2008, 15:03

La varicocèle




La varicocèle est une dilatation variqueuse des veines (varices) du cordon spermatique (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule).

Cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines. Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).



Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure).

Les deux côtés peuvent être atteints de façon symétrique ou asymétrique.

La varicocèle peut ne donner aucun symptôme ou se manifester par une pesanteur dans la bourse, en particulier en fin de journée et par temps chaud.

A un stade évolué, le volume de la bourse peut être augmenté.



Bilatéral et comparatif, il recherche les dilatations variqueuses au dessus des testicules. La palpation des testicules est normale. L'examen élimine une autre cause de pesanteur (hernie inguinale, kyste du cordon spermatique, épanchement de liquide dans la bourse, tumeur du testicule).



Ils sont sans intérêt lorsque l'examen clinique est formel. En cas de doute, une échographie est réalisée. Elle met en évidence les dilatations veineuses, élimine une autre pathologie locale et peut, si une étude par doppler est associée, montrer la stagnation du sang dans les veines dilatées.



L'évolution est variable.

Une varicocèle peut très bien ne jamais gêner le patient.

A l'inverse, elle peut occasionner une gêne qui augmente avec les années pour devenir quasi-permanente.

Parfois, la varicocèle n'est gênante que par périodes.



Outre les autres pathologies du cordon et du testicule (voir plus haut), il faut penser chez un adulte de plus de 30 ans à la possibilité d'une tumeur du rein. En effet, les volumineuses masses du rein peuvent entraîner la compression de la veine rénale, voire de la veine cave inférieure, et diminuer le retour veineux des veines spermatiques. Une varicocèle peut donc, exceptionnellement, amener à la découverte d'un cancer du rein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la varicocèle??   Lun 17 Nov 2008, 15:09

Varicocèle


Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Aller à : Navigation, Rechercher


Cet article est une ébauche concernant la médecine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant. (Comment ?).

Varicocèle
CIM-10 :I861
La varicocèle est une dilatation variqueuse (varices) des veines du cordon spermatique (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule).
Cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines. Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).
15 % de la population masculine et 4 hommes sur 10 consultant pour hypofertilité ou stérilité en seraient touchés. En dessous de 10 ans les cas sont très rares. Par contre après 19 ans, les cas se font de plus en plus fréquents.

Sommaire

[masquer]


  • 1 Étiologie
  • 2 Symptômes
  • 3 Diagnostic
  • 4 Évolution de la maladie
  • 5 Traitement
  • 6 Pronostic
  • 7 Notes et références
  • 8 Liens externes
type=text/javascript> //

Étiologie [modifier]


la varicocèle peut être primaire liée à la présence des facteurs de risque vasculaire notamment le tabac, la sédentarité, l'obésité la dyslipidémie, etc. Elle peut révéler une malformation vasculaire.

Symptômes [modifier]


Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure).
Il est possible qu'en fin de chaude journée, une discrète pesanteur dans les bourses se fasse sentir, ou une douleur légère à l'effort ou une gène lors des rapports sexuels. Le plus souvent, les modes de révélation sont multiples et le diagnostic clinique n'est pas évident au début.
par contre,une varicocèle à un stade évolué peut faire augmenter le volume des bourses au point que ceci engendre une limitation passive des différentes mouvements de la hanche ,avec une douleur d'intensité plus ou moins importante,intermittente, irradiant essentiellement à la face intérieure de la cuisse et qui répond bien aux antalgiques usuels.

Diagnostic [modifier]


s'il est clinique,on notera une impulsivité d'un cordon spermatique plus saillant à la palpation lors d'un effort de toux,le testicule touché donne l'impression d'un "sac de vers grouillants". L'échographie Doppler est l'examen du chois , il peut mettre en évidence le ralentissement de flux sanguin à ce niveau objectivant l'insuffisance valvulaire.

Évolution de la maladie [modifier]


L'évolution est considérée comme variable. Certain patients ne ressentiront aucune gêne. D'autre une gêne permanente ou progressivement omniprésente. Enfin, il se peut que la varicocèle ne pose problème qu'à certaine période.
Une influence de la varicocèle sur la fertilité est discutée. Il semblerait, de nos jours, que dans la majorité des cas la fertilité resterait normale ou peu diminuée.[1] Néanmoins, il a été noté qu'un traitement de la varicocèle peut dans certain cas autoriser un retour à la fertilité[2]. En absence de toute autre cause, un traitement chirurgical de la varicocèle peut être indiqué pour traiter une infertilité[3].

Traitement [modifier]


Un traitement est proposé en cas d'hypofertilité ou de douleurs. Il existe 2 traitements possibles: la ligature chirurgicale de la veine spermatique (abord abdominal) et l'embolisation sélective (geste endovasculaire réalisé dans des centres spécialisés).

Pronostic [modifier]



Notes et références [modifier]



  1. ↑ http://urologia-fr.com/article.php3?id_article=39
  2. ↑ La varicocèle - Encyclopédie médicale - Doctissimo
  3. ↑ VARICOCELE sur www.med.univ-rennes1.fr



Liens externes [modifier]



  • (en)Patient UK Explication détaillée et simple du varicocèle
  • (en)Le Collège Royal des Radiologues Informations sur le varicocèle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la varicocèle??   Lun 17 Nov 2008, 15:13

INFORMATIONS CONCERNANT L'EMBOLISATION DE VARICOCÈLE






Ce document est avant tout destiné à vous informer sur le déroulement de l'examen, sur ses avantages et sur les risques qu'il comporte. Pour en assurer le bon déroulement, nous vous demandons de le lire attentivement et d'observer scrupuleusement les recommandations qui vous sont faites.

S'il y a des points que vous avez mal compris, le personnel médical et paramédical du service d'imagerie médicale mais également du service dans lequel vous serez hospitalisé, se tiendra à votre disposition le jour de l'examen, pour vous donner des informations complémentaires

Qu'est-ce qu'une embolisation de varicocèle ?

La varicocèle est une varice veineuse formée sur une veine incontinente à l'intérieur de laquelle le sang circule. Sa fréquence est de 10 à 15% dans la population générale.

Le risque le plus important est la perte de fertilité avec diminution de la sécrétion de spermatozoïdes. L'élimination de ce risque passe par le traitement de la varicocèle elle-même. Toutes les varicocèles ne nécessitent pas d'embolisation. Pour certaines d'entre elles toutefois un traitement est nécessaire.

Votre cas nous permet de vous proposer un traitement endovasculaire à la place du traitement chirurgical habituel.

La procédure de traitement n'est pas une intervention chirurgicale. Elle s'effectue néanmoins sous anesthésie loco-régionale voire générale après avoir placé une perfusion pour injecter les drogues nécessaires.

Cette intervention sera réalisée dans le service de Radiologie par le Docteur KACZMAREK.

Que faut-il apporter pour l'examen ?



·
La lettre de votre médecin

·
Les examens d'imagerie antérieurs

·
Les examens biologiques (bilan de coagulation datant de moins de 15 jours)

·
Votre carte Vitale


Où devez-vous présenter en arrivant à l'hôpital ?

Cet examen est réalisé au cours d'une hospitalisation de journée.

A 8 heures, vous vous présenterez au service des admissions qui vous dirigera vers le service d'unité Chirurgicale de jour qui se situe au niveau 5 de l'établissement.

Faut-il une préparation pour cet examen ?

Oui. Vous devrez être à jeun pour cet examen. (vous ne devez ni manger, ni boire, ni fumer dans les 6 heures qui précède l'examen)

Une prise de sang sera systématiquement réalisée les jours précédant l'examen pour connaître l'état de votre coagulation.

La région que le médecin radiologue devra ponctionner (aine ou cou), sera tondue et désinfectée avant que vous n'arriviez en salle d'examen.

Certains traitements sont susceptibles de modifier la coagulation du sang (Aspirine, Asasantine, Kardegic, Persantine, Plavix, Previscan, Sintrom, Solupsan, Ticlid) et doivent être arrêtés avant la réalisation de l'examen ; les délais sont les suivants: 10 jours pour le Ticlid, 3 jours pour le Sintrom, Previscan, Apegmone, Tromexane.

Si vous avez l'un de ces traitements et pour plus de sûreté, nous vous demandons de transmettre votre ordonnance au service d'imagerie médicale qui vous précisera la démarche à suivre.

Pour assurer votre confort, une anesthésie pourra être réalisée de façon locale, régionale voire générale si nécessaire. Dans ce dernier cas, une consultation préalable, au minimum 48 heures avant l'intervention, sera prévue avec un anesthésiste.

Dans les jours précédents l'intervention, vous serez vu par le radiologue et par l'urologue

Combien de temps dure l'examen ?
Cela est variable, généralement il dure plus de 2 heures.

Comment se déroule l'examen ?
L'embolisation consiste à placer des microspires métalliques de platine et/ou une colle dans la veine drainant la varicocèle pour la boucher. Si une anesthésie est réalisée, elle nécessitera la présence d'un médecin anesthésiste.

Cet examen se déroule dans un environnement " stérile ". Vous serez déshabillé et allongé sur la table de radiologie. Après vous avoir désinfecté une dernière fois l'aine (ou le cou), le médecin radiologue vous recouvrira de " champs "(draps) stériles. Le médecin réalise dans un premier temps une anesthésie locale au niveau du point de ponction, le produit utilisé est la " xylocaïne " (l'effet sera le même que chez le dentiste, lorsque l'on vous soigne une dent).Puis, dans un deuxième temps, il réalisera une ponction de l'aine (ou du cou) à l'aide d'une aiguille et y glissera un " guide " (fil en acier très fin) qui permettra d'acheminer une " sonde " (petit tuyau) jusqu'au niveau de la veine drainant la varicocèle. Lorsque le petit tuyau est dans la veine, le médecin radiologiste vous injectera le produit de contraste qui opacifie le sang et des radiographies seront réalisées. Pendant la prise de clichés, le manipulateur (trice) vous demandera de ne pas bouger et de ne pas respirer.

C'est seulement lorsque le radiologue aura vérifié qu'il a bien positionné la sonde dans le vaisseau à emboliser, qu'il injectera les micro billes ou les micro pires métalliques, (voire la colle). Il arrêtera l'injection lorsque le vaisseau sera bouché.

Après l'examen, le médecin radiologue retirera la sonde et appuiera fortement sur le point de ponction.(l'aine ou le cou) de façon à refermer l'orifice. Un pansement compressif sera mis en place et vous devrez le garder 24 heures, afin que l'orifice ne se rouvre.

Quels sont les risques de l'embolisation de varicocèle ?

Comme tout acte médical, même réalisé dans des conditions de compétence et de sécurité optimales, elle comporte des risques.

Les risques les plus graves associés à l'embolisation sont essentiellement la survenue d'une occlusion vasculaire plus importante que celle recherchée, une thrombose extensive avec pour conséquence une thrombophlébite testiculaire. Ces deux incidents peuvent être régressifs ou laisser des séquelles définitives.

Toutefois, ces accidents sont rares compte-tenu de la littérature et de l'expérience de l'équipe qui vous prend en charge.

La littérature rapporte moins de 5 % de cas de thrombophlébites testiculaires secondaires à une embolisation de varicocèle.

En cas de complication ou de situation imprévue, il sera envisagé de vous apporter le traitement nécessaire dans les délais les plus brefs.

L'intervention peut se solder par un échec si l'anatomie de vos veines et les caractères de votre varicocèle ne permettent pas la mise en place du cathéter.

L'intervention peut être ajournée à n'importe quel moment si tel est votre désir ou votre souhait.

Des complications imprévisibles comportant un risque vital comme une allergie grave ou un arrêt cardiaque liés à l'injection de produit de contraste sont extrêmement rares. Quelques cas sont décrits sur des milliers d'examens réalisés chaque année. Toutefois nous vous demandons de signaler tout antécédent allergique (antibiotique, pollen, etc.) auquel cas l'on vous prescrira un traitement préventif.

Les risques liés à l'anesthésie vous seront exposés et expliqués par le médecin radiologue et, le cas échéant, par le médecin anesthésiste.

Les produits de contraste peuvent perturber le fonctionnement des reins. On vérifiera donc systématiquement votre fonction rénale (dosage de la créatinine sanguine) avant l'examen. Dans tous les cas il est important de bien boire après l'examen pour aider vos reins à bien éliminer ce produit de contraste.

Le fait de ponctionner une veine provoque un saignement. Malgré la compression qui sera réalisée après l'examen, il peut se produire un hématome à l'endroit de cette ponction. De gravité variable, ils disparaîtront en quelques jours à quelques semaines. Exceptionnellement, ils pourront entraîner une opération ou une transfusion sanguine.

Que devez-vous faire après l'examen ?
Vous serez ensuite hospitalisé pour une surveillance rapprochée pendant six heures dans l'unité chirurgicale de jour. Vous y serez pris en charge par l'équipe soignante. Le radiologue ayant pratiqué l'intervention réalisera une visite en fin de journée (17 heures) pour autoriser votre sortie le jour même. Vous devez rester au repos soit en position allongée ou demi-assise pendant les 6 premières heures qui suivent l'examen. Si des douleurs, des fourmillements ou une froideur anormale de la jambe (ou du bras) apparaissent dans les 24 heures, signalez le rapidement à l'équipe soignante ou à votre médecin

Existe t-il des contre-indications à l'embolisation de varicocèle ?
Oui



·
Si vous avez un taux de coagulation sanguine trop faible

·
Si vous êtes diabétique et si vous prenez des biguanides (Glucinan, Glucophage, Stagide)

·
Si vous faites de l'asthme, ou si vous avez des problèmes rénaux, pulmonaires ou cardiaques.


il faudra le signaler lors de la prise de rendez-vous et nous informer sur le traitement que vous suivez .
Les risques liés aux Rayons X sont négligeables.

Vous avez mal compris certains points de cette fiche ?
Parlez en à votre médecin traitant, au personnel médical et soignant qui vous suit pendant votre hospitalisation, afin de vous les refaire préciser. Enfin, le jour de l'examen, n'hésitez pas à questionner l'équipe radiologique qui vous prendra en charge.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la varicocèle??   Aujourd'hui à 01:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que la varicocèle??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: