AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Le Sperme /Spermogramme (Données)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Sperme /Spermogramme (Données)   Lun 17 Nov 2008, 15:05

Le sperme forme la plus grande partie de l'éjaculat:


  • Sa quantité normale est de l'ordre de 2 à 5 ml, sa couleur normale est soit jaune soit opalescente, il a une odeur âcre (toute odeur forte ou nauséabonde est anormale). A température du corps humain, il se liquéfie en une heure, son pH ou acidité est de l'ordre de 7,2 à 8.
  • Associé au spermatozoïdes on y trouve des globules blancs (leucocytes) et quelques cellules épithéliales: il ne doit y avoir ni bactéries ni sang.


  • Sa concentration en spermatozoïdes est variable de l'ordre de 40 à 200 millions par mm3.

Le spermogramme, valeurs normales:




  • Les formes mobiles représentent au départ 80% des cellules observées , à 30mn au moins 50% encore se déplacent, à 60mn le chiffre reste le même et trois heures plus tard 30% au moins se déplacent.
  • Il peut exister des formes anormales (deux têtes, deux ou plusieurs flagelles, pas de tête ou absence de flagelle, etc.) ces formes sont normalement rencontrées mais ne doivent pas représenter plus de 30% des spermatozoïdes observés.
  • Les formes vivantes représentent 75% au moins des spermatozoïdes (on les distingue des formes mobiles: seuls sont mobiles les spermatozoïdes qui bougent et se déplacent).

Données actuellement admises pour juger de la qualité du sperme



Volume
(ml)
Concentration
(millions/ml)
Formes
vivantes
(%)
Formes
mobiles
( %)
Formes
anormales
(%)
Normal2 à 540 à 200> 80> 80<30
Probablement normal> 2
< 5 - 7
20 à 4070 à 8060 à 8030 à 50
Probablement anormal1,5 à 2
>5
10 à 2050 à 7040 à 6050 à 80
Anormal> 7<10<5<40>80
-spermiehypo-
hyper-
azoo-
oligo-
polyzoo-
nécro-asthéno-térato-



Il faut apprécier :
­ Les caractères physiques du sperme: quantité de l'éjaculat ( Hypospermie: volume inférieur à 2 ml, Hyperspermie: volume supérieur à 6 ml), aspect et odeur, viscosité et liquéfaction (hyper­viscosité);
­ La concentration en spermatozoïdes, qui doit être supérieure à 20 000 par mm3; au dessous de cette concentration, on parle d'oligospermie . Azoospermie: Pas de spermatozoïdes dans le sperme.
­ la mobilité; il semble que la mobilité soit le facteur le plus déterminant du pouvoir fécondant du sperme. On commence à parler d'asthénospermie au­dessous de 50 % après 1 heure ou moins de 30% après 3 heures.
­ Le pourcentage des formes mortes; on parle de nécrospermie lorsque ce taux dépasse 30 %;
­ Le pourcentage des formes anormales, sur un frottis, en s'attachant à caractériser avec précision les anomalies rencontrées; au moins 50 % des spermatozoïdes doivent être normalement conformés; dans le cas contraire, on parle de tératospermie.
Bien sûr ces anomalies peuvent coexister et on peut donc rencontrer une oligoasthénotératospermie par exemple.
Certaines investigations ont un [b]intérêt discuté:




mesure du pH, mesure de la vitalité des spermatozoïdes dans le temps, dosage des différents constituants du liquide séminal.
Par contre, [b]d'autres renseignements sont importants:




- existence d'une pyospermie (présence de pus dans le sperme), sous forme de leucocytes altérés. La pratique d'une spermoculture est alors indispensable pour mettre en évidence un germe et étudier sa sensibilité aux antibiotiques.
- différenciation entre spermatozoïdes immobiles et spermatozoïdes morts,
- dépistage d'une anomalie immunologique par dosage des auto­anticorps antispermatozoides, dans le liquide séminal, et au niveau des spermatozoïdes eux­mêmes.
On ne peut pas conclure à une baisse de la fertilité masculine sur un seul spermogramme,




car il existe des fluctuations spontanées de la spermatogenèse, qui est par ailleurs hypersensible à de nombreuses atteintes passagères (infections, baisse de l'état général, problèmes psychologiques, etc.) qui peuvent passer inaperçues; c'est pourquoi il est nécessaire, avant de conclure, de pratiquer deux à trois spermogrammes en moyenne, à un bon mois d'intervalle, et réalisés par le même technicien.
Le diagnostic d'anomalie du spermogramme ne peut être porté que lorsque l'anomalie observée lors de l'analyse a été confirmée par au moins trois spermogrammes successifs, espacés de quelques semaines et faits dans de bonnes conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Sperme /Spermogramme (Données)   Lun 17 Nov 2008, 15:08

Paramètres du spermogramme
Normes de l'OMS
(Organisation mondiale de la santé)

Normes OMS
Définitions de l'anomalie
Seuil correspondant à une baisse de fécondité


  • Volume du sperme : > 2 ml


  • < 2 ml : hypospermie
  • > 6 ml : hyperspermie


  • Numération des spermatozoïdes :
    > 20 millions/ml


  • 0 : azoospermie
  • < 20 millions/ml : oligospermie
  • > 20 millions/ml : polyspermie


  • < 5 millions/ml


  • Mobilité à la première heure après l'éjaculation.


  • Mobilité totale des spermatozoïdes à la première heures : > 50 %


  • < 50 %


  • asthénospermie


  • 20 à 30 %


  • Mobilité en trajet fléchant rapide des spermatozoïdes : > 25 %


  • < 25%


  • Mobilité à la quatrième heure après l'éjaculation.


  • Chute de mobilité inférieure à 50 % comparativement aux chiffres de la première heure


  • Chute de mobilité supérieure à 50 %


  • Morphologie normale des spermatozoïdes : >30 %


  • < 30% : tératospermie


  • 20 à 30 %


  • Leucocytes < 1 million/ml


  • > 1 million/ml : leucospermie


  • pH : entre 7,2 et 8


  • Vitalité des spermatozoïdes : > à 75 %.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sperme /Spermogramme (Données)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste des CECOS pour le don de sperme
» Le Spermogramme
» Données de moins de 100 ans
» Base de données du refuge huguenot
» Base de données "Patrimoine de l'Eure".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: