AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Cycle et ovulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cycle et ovulation   Lun 17 Nov 2008, 15:33

De la puberté à la ménopause, le corps de la femme est rythmé par des cycles menstruels, d'une durée moyenne de 28 jours, à compter du premier jour des règles.

L'ovulation détermine la période la plus favorable pour concevoir un enfant. En effet, une femme n'est fécondable que lorsque l'ovule descend dans une trompe, c'est à dire durant 2 à 3 jours par mois.

Cependant, il arrive que certains cycles ne donnent pas lieu à une ovulation : c'est parfois le cas pour les cycles longs et/ou irréguliers.

Comment déterminer la date d'ovulation ?
Pour un cycle régulier
En théorie, un simple calcul suffit : durée du cycle - 14 jours = jour de l'ovulation

Par exemple :
cycle de 28 jours : l'ovulation survient au 14ème jour du cycle (28-14)
cycle court de 21 jours : l'ovulation a lieu au 7ème jour (21-14)
cycle long de 35 jours : le 21ème jour (35-14)

Toutefois, il arrive fréquemment que la date de l'ovulation change, sans que l'on ne sache vraiment pourquoi...
Les autres méthodes
Pour tenter de savoir à quel moment vous ovulez, plusieurs méthodes existent dont la plus utilisée est celle des températures.
Le principe : la température augmente légèrement le lendemain même de l'ovulation, et ce jusqu'à la fin du cycle.

A partir de données observées sur plusieurs mois, il est donc possible de prévoir la prochaine date d'ovulation, à condition toutefois que vos cycles soient réguliers… Par ailleurs, un certain nombre de facteurs (fièvre, anxiété, etc) peuvent avoir une incidence sur cette courbe de température et réduire considérablement sa fiabilité.
Il existe également des test d'ovulation, qui permettent de détecter dans les urines la présence des hormones provoquant l'ovulation . Mais cette méthode n'est généralement utilisée qu'en cas de réel problème.

Un conseil
Rien ne vous empêche de vous lancer dans les calculs exposés ci-dessus pour tenter de devenir enceinte plus rapidement. Toutefois, ces méthodes se révèlent souvent contraignantes et angoissantes pour une femme qui attend avec impatience de devenir mère... Alors faites confiance à la nature !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cycle et ovulation   Lun 17 Nov 2008, 15:36


Le cycle menstruel et l’ovulation


Un point beaucoup plus précis sur le déroulement du cycle menstruel des femmes.


Le cycle menstruel d’une femme se divise en trois phases. L’ovulation se situe entre la phase folliculaire et la phase lutéale.

La phase folliculaire est la phase qui suit directement les règles. C’est la période pendant laquelle se développent les Follicule
C’est une petite poche remplie de liquide, présente dans l’ovaire et contenant les ovocytes, libérés lors de l’ovulation. Chaque mois, un ovocyte (ou plusieurs en cas de jumeaux, triplés, etc.) se développe au sein d’un follicule de l’ovaire. Lors de l’ovulation, le follicule se rompt pour libérer l’ovocyte. Par la suite, le follicule se transforme en corps jaune qui dégénère à la fin du cycle. Le corps jaune libère de l’œstrogène et de la progestérone, deux hormones nécessaires au maintien d’une grossesse. En cas de survenue d’une grossesse, le corps jaune demeure actif durant cinq à six mois. Dans le cas contraire, il cesse de fonctionner.
follicules sous l’action de l’hormone FSH. Un seul de ces follicules deviendra un Ovocyte

Cellule sexuelle féminine dont la maturation et la division dans l’ovaire donnera un ovule. Un ovocyte (parfois plusieurs) est expulsé de l'ovaire à chaque cycle menstruel, il destiné à être fécondé par un spermatozoïde.

ovocyte qui pourra être fécondé par un spermatozoïde.



L’ovulation intervient au milieu du cycle. Elle est provoquée par un pic de sécrétion de l’hormone FSH. Sous son effet, la membrane du Follicule
C’est une petite poche remplie de liquide, présente dans l’ovaire et contenant les ovocytes, libérés lors de l’ovulation. Chaque mois, un ovocyte (ou plusieurs en cas de jumeaux, triplés, etc.) se développe au sein d’un follicule de l’ovaire. Lors de l’ovulation, le follicule se rompt pour libérer l’ovocyte. Par la suite, le follicule se transforme en corps jaune qui dégénère à la fin du cycle. Le corps jaune libère de l’œstrogène et de la progestérone, deux hormones nécessaires au maintien d’une grossesse. En cas de survenue d’une grossesse, le corps jaune demeure actif durant cinq à six mois. Dans le cas contraire, il cesse de fonctionner.

follicule se perce et libère l’Ovocyte

Cellule sexuelle féminine dont la maturation et la division dans l’ovaire donnera un ovule. Un ovocyte (parfois plusieurs) est expulsé de l'ovaire à chaque cycle menstruel, il destiné à être fécondé par un spermatozoïde.

ovocyte. Celui-ci sera déplacé par de petits cils vers les Trompes de Fallope

Appelées aussi trompes utérines. Ces deux conduits (droit et gauche) permettent le passage des spermatozoïdes vers l'ovaire afin de donner lieu à la fécondation des ovules. Ensuite, les trompes laissent passer l'ovule fécondé (ou non) vers la cavité utérine où il commencera son développement.

trompes de Fallope où il sera fécondable.




La phase lutéale c’est le moment où le follicule percé dégénère et devient un corps jaune. En sécrétant de la Progestérone
Hormone sécrétée par l'ovaire durant la deuxième moitié du cycle menstruel. Elle sert notamment à la préparation de l’utérus pour permettre la nidation de l’œuf.

progestérone, il va provoquer un épaississement de la paroi utérine : celle-ci se développe pour recevoir l’œuf fécondé dans les meilleures conditions.



Au niveau du Col de l'utérus

Partie la plus basse de l’utérus. Situé au fond du vagin, il forme une saillie et se continue par l’isthme utérin et l’utérus lui-même. Il mesure 3 à 4 cm de long et sa consistance est ferme et élastique. Mais lors du travail précédant l’accouchement, il se raccourcit jusqu’à s’effacer et s’ouvre à hauteur de 10 cm permettant ainsi le passage de l’enfant.


col de l’utérus, les glandes cervicales sécrètent la glaire cervicale : elle protège les spermatozoïdes de l’acidité du milieu vaginal et facilite leur cheminement.

Pour qu’il y ait fécondation, plusieurs conditions doivent être réunies : bonne qualité de l’éjaculation et des spermatozoïdes, bonne qualité de la glaire cervicale, délai de trois ou quatre jours maximum entre l’ovulation et le rapport, perméabilité des trompes. Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, il peut y avoir infertilité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cycle et ovulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'idées pour avoir une ovulation de meilleur qualité
» Hystérosalpingographie
» plus d'ovulation depuis ma fausse couche
» Perte de sang pdt l'ovulation
» Règles longues... et l'ovulation dans tout ça??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: