AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Déclin de la fertilité masculine avec l'âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Déclin de la fertilité masculine avec l'âge   Lun 17 Nov 2008, 15:43

A 35 ans, l’homme conserve 85,5 % de chances
de devenir père en moins d’un an


Des chercheurs de l’Université de Bristol et de Brunel bouleversent ce qu’on croyait savoir sur la fertilité masculine. Le Dr W. C. Ford du département de gynécologie et d’obstétrique de l’université de Bristol nous éclaire sur les résultats de la plus grande étude existante sur l’âge et la fertilité masculine.



Doctissimo : Quelles sont les principales conclusions de votre étude ?

Dr Ford : Pour un homme, les chances de devenir père en 12 mois ou moins diminuent de moitié entre 25 et 35 ans. Ces résultats tiennent compte des biais qui auraient pu être induits par l’âge de la femme, les habitudes du couple vis à vis du tabagisme actif et passif, les habitudes liées à la boisson, la durée d’utilisation de la pilule et la durée de vie commune.

Lorsque les hommes ont au moins cinq ans de plus que leurs compagnes, nous avons constaté moins de grossesse après six mois à un an de tentatives. Sur un délai d’un an, les chances de tomber enceinte sont ainsi plus faibles que chez les couples où l’homme a le même âge ou est plus jeune que sa partenaire.

Doctissimo : Combien de personnes ont participé à cette recherche ?

Dr Ford : L’étude appelée "Les enfants des années 90" comprenait 14 893 grossesses dont 8 559 pouvaient être intégrées dans notre étude. Cependant, la totalité des données disponibles ne concerne que 6 524 grossesses.

Doctissimo : Peut-on parler d’une horloge biologique chez les hommes ?

Dr Ford : Oui, je pense qu’on peut désormais parler d’horloge biologique pour les hommes même s’il n’y a pas de rapide déclin jusqu’à une disparition de la fertilité après 40 ans, comme chez la femme avec la ménopause. Nos résultats suggèrent plutôt une baisse faible et stable dans le temps bien qu’il soit encore difficile de déterminer les baisses de fertilité chez les hommes de plus de 45 ans ; leur nombre étant trop restreint dans notre échantillon.

Doctissimo : Les conclusions de votre étude auront-elles des répercussions sur la prise en compte de l’infertilité de certains couples ?

Dr Ford : Oui, mais il ne s’agit pas d’un facteur aussi prépondérant que l’âge de la femme. Bien que les chances de conception dans un délai d’un an diminuent de moitié entre 25 et 35 ans, un homme de 35 ans conserve 85,5 % de chances de devenir père en moins d’un an.

Doctissimo : Quelles sont les causes de ce déclin de la fertilité ?

Dr Ford : Nous ne savons pas. La baisse de la libido entraînant une fréquence des rapports moins importante est très certainement un facteur, mais on peut également émettre l’hypothèse d’une baisse de la qualité du sperme.

Doctissimo : D’autres facteurs pouvant éventuellement influer sur la fertilité ont-ils été étudiés ?

Dr Ford : Nous avons pris en compte l’âge de la femme, le tabagisme passif ou actif des deux partenaires, la durée de vie en commun, la consommation d’alcool par l’homme, l’indice de masse corporel de la femme, la durée d’utilisation de la pilule, le niveau d’éducation et le type d’habitation occupé par le couple.

Propos recueillis par David Bême, le 9 août 2000
Revenir en haut Aller en bas
 
Déclin de la fertilité masculine avec l'âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fertilité masculine : attention à l'aspirine et au paracétamol
» Pierres qui améliore la fécondité
» Le moniteur de fertilité
» phytothérapie et fertilité ?
» nacelle MATRIX PRO de JANE compatible avec chassi LOOLA ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: