AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 La Cytologie Gynécologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martine_25



Nombre de messages : 279
Age : 41
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: La Cytologie Gynécologique   Jeu 24 Sep 2009, 22:32

La Cytologie Gynécologique - Comment interpréter les résultats

Qu'est-ce qu'une cytologie gynécologique?

La cytologie gynécologique, ou test Pap, est un test simple qui peut aider à prévenir le cancer du col et à sauver des vies. Si les femmes subissaient régulièrement le test Pap, on pourrait ainsi prévenir 90 % des cas de cancer du col. Pendant la cytologie, votre médecin prélève un échantillon de cellules du col pour le faire analyser. Le col est la partie de l'utérus par lequel passe le sang pendant vos menstruations.

Pour prélever l'échantillon, votre médecin insérera délicatement dans votre vagin un instrument spécial appelé spéculum qui lui permettra de voir le col et de faire le prélèvement. Votre médecin pourra nettoyer le col au moyen d'une tige de coton avant de recueillir un échantillon de cellules à la surface du col à l'aide d'une petite brosse, d'une spatule ou d'une tige de coton. Cet échantillon est étalé sur une lame de verre puis envoyé à un laboratoire pour analyse. Cet examen dure seulement quelques minutes. Pour que l'examen soit plus confortable pour vous, il est très important de vous détendre.


Qu'est-ce qu'on recherche dans l'échantillon?

On vérifie les cellules sur la lame de verre à la recherche d'anomalies. Les cellules subissent une série de changements selon un processus lent (plusieurs mois ou même plusieurs années) avant de devenir cancéreuses. Le test Pap permet de voir ces changements bien avant qu'ils n'atteignent le stade de cancer. Le cancer du col ne met pas votre vie en danger s'il est détecté précocement. C'est pourquoi il est important de subir régulièrement un test Pap.
Les résultats du test seront communiqués au médecin dans les jours ou les semaines qui suivent. Vérifiez avec votre médecin pour savoir comment obtenir les résultats suite au test.

Que signifient les résultats?

Les résultats peuvent s'exprimer de différentes façons. Un test Pap négatif est considéré satisfaisant et montre seulement les cellules normales. Certains tests Pap ne sont pas satisfaisants ou révèlent la présence de cellules anormales et doivent être répétés. Un test Pap positif signifie que vos résultats ne sont pas normaux mais ne signifie pas toujours que vous avez un cancer. Un test Pap positif peut signifier que les cellules du col ont subi certains changements.

Les résultats du test Pap sont parfois anormaux en présence d'une inflammation (irritation) des cellules du col qui peut être due à une infection du col, y compris une infection à champignons, une infection causée par le virus du papillome humain (VPH) ou le virus de l'herpès, ou à de nombreuses autres infections. Certains changements dans les cellules, qui sont des signes très précoces de cancer, peuvent aussi donner des résultats anormaux.

Finalement, le test Pap permet aussi de détecter un cancer à un stade plus avancé.

Quelle est la fiabilité du test?

Aucun test n'est parfait mais le test Pap est très fiable. Lorsqu'un test Pap est positif, il y a présence de cellules anormales dans 95 % des cas. Dans l'autre 5 %, le test Pap sera positif même en l'absence de cellules anormales. Lorsqu'un test Pap est négatif, il peut tout de même y avoir des cellules anormales que le test n'a pas détectées. Si vous avez des cellules anormales, le test les verra dans 70 % des cas mais ne pourra les voir dans 30 % des cas. C'est pourquoi il est si important de subir régulièrement un test Pap.

Parfois, il faudra refaire le test parce que l'échantillon n'aura pas prélevé une quantité suffisante de cellules. Souvent, le laboratoire saura si un nombre suffisant de cellules ont été prélevées et en informera votre médecin. Même si le test Pap n'est pas précis à 100 %, il a permis de réduire considérablement le nombre de décès par cancer du col. Le test Pap est très valable et c'est le seul test qui permet de détecter les changements précoces qui peuvent être signes de cancer.

Puis-je influencer la précision du test?

Oui. Pour aider à rendre le test plus précis, il faut éviter de vous donner une douche vaginale, d'utiliser un aérosol hygiénique ainsi que les crèmes ou gelées spermicides 48 heures avant de subir le test et éviter également d'avoir des relations sexuelles 24 heures avant le test. Planifiez aussi la date du test pour que celui-ci n'ait pas lieu pendant vos menstruations.

Quand dois-je subir mon premier test Pap?

Vous devriez subir votre premier test Pap lorsque vous commencez à avoir des relations sexuelles ou lorsque vous atteignez l'âge de 18 ans. Ensuite, il faut subir le test tout au long de sa vie, même pendant et après la ménopause.

À quelle fréquence dois-je subir un test Pap?


Certains médecins vous recommanderont de subir un test Pap à tous les ans. D'autres vous diront de subir un test Pap une fois l'an jusqu'à ce que vous ayez obtenu trois fois des résultats normaux. Ensuite, vous devriez subir un test Pap au moins aux trois ans s'ils sont toujours normaux. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devriez subir le test.

Certains facteurs peuvent augmenter votre risque de cancer du col. Votre médecin voudra considérer ces facteurs avant de vous recommander la fréquence du test. Si vous avez plus de 65 ans, demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devez subir le test Pap. Consultez votre médecin si vous avez des saignements irréguliers, si vous saignez abondamment lors des menstruations, si vous saignez après une relation sexuelle ou après le début de la ménopause. Vous pourrez avoir besoin de subir un test Pap pour déterminer la cause de ces symptômes.

Si vous avez eu une hystérectomie, demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devriez subir le test.

Quels sont mes risques d'avoir un cancer du col?

Les pratiques sexuelles sont les principaux facteurs de risque du cancer du col. Ce risque semble surtout lié aux maladies qui s'attrapent par les relations sexuelles. Ces maladies transmissibles sexuellement (MTS) affectent parfois vos cellules et les rendent plus susceptibles de subir des changements qui peuvent entraîner un cancer. Ces maladies comprennent notamment le VPH, l'herpès, la gonorrhée et le chlamydia. Le VPH semble étroitement lié à ces changements.

Qu'est-ce que le VPH?

Le VPH est un virus très courant qui provoque la formation de verrues. Il existe de nombreuses formes de VPH. Certaines formes donnent des verrues aux mains ou aux pieds. D'autres formes donnent des lésions qui ressemblent à des verrues sur le col, dans le vagin, autour de l'anus, sur le pénis, les testicules, les aines ou les cuisses. Ces types de VPH portent le nom de VPH génital. Ce sont des MTS (maladies transmissibles sexuellement).

Souvent, les effets du VPH ne sont pas visibles mais ils entraînent néanmoins des changements dans les cellules. Les femmes qui ont un test Pap positif sont souvent porteuses d'un VPH génital.

Qu'est-ce qui se passe si j'ai un test Pap positif?

Si les résultats de votre test Pap sont positifs, votre médecin voudra faire un autre test Pap ou vous conseillera de subir une colposcopie.

Qu'est-ce qu'une colposcopie?

La colposcopie est un test simple qui permet à votre médecin de mieux voir votre col et de prélever des échantillons du col (biopsie).

Avant la colposcopie, le médecin dépose une solution spéciale sur le col. Ainsi, les cellules anormales deviennent blanches. Le médecin peut ensuite examiner le col à l'aide d'un colposcope, un instrument spécial qui éclaire le col et en grossit l'image afin de mieux voir.

La colposcopie et la biopsie se font habituellement au cabinet du médecin ou dans une clinique spéciale. Même si la colposcopie ressemble au test Pap, certaines femmes pourront avoir de légères crampes ou saigner un peu après l'examen.
Comment peut-on traiter les cellules anormales?

Si les tests révèlent que votre col a subi des changements qui risquent d'entraîner un cancer, votre médecin vous recommandera la cryochirurgie, la chirurgie au laser ou la technique LEEP (technique d'excision électrochirurgicale à l'anse). Ces traitements permettent de détruire les cellules affectées. La cryochirurgie détruit les cellules en les gelant. La chirurgie au laser détruit les cellules en les brûlant ou en les pulvérisant. La technique LEEP enlève les cellules en utilisant une anse métallique.

Il se peut que vous ayez à subir ce traitement plus d'une fois parce qu'il n'est pas toujours possible de détruire toutes les cellules affectées la première fois. Votre médecin voudra probablement effectuer des cytologiques gynécologiques plus souvent après le traitement pour vérifier si celui-ci a été efficace et pour vérifier s'il y a d'autres changements dans votre col.

Que puis-je faire pour éviter d'avoir un cancer du col ?

Il est possible de réduire votre risque de cancer du col; pour cela, il faut

    Éviter d'avoir des relations sexuelles en bas âge (avant l'âge de 20 ans).
    Si vous choisissez d'avoir des relations sexuelles, ayez des relations seulement avec un partenaire qui n'a pas de MTS et qui n'a pas d'autre partenaire que vous.
    Limiter le nombre de vos partenaires sexuels.
    Utiliser des condoms en latex pour prévenir la propagation du VPH et des autres MTS.
    En plus du condom, utiliser un spermicide contenant du nonoxynol-9 (qui tue les spermatozoïdes). Même les condoms ne sont pas efficaces à 100 %. Par exemple, on retrouve des lésions du VPH sur les testicules, les cuisses et autres endroits non couverts par les condoms.
    Ne pas fumer peut vous aider à réduire le risque de cancer du col.


source : http://www.cfpc.ca/French/cfpc/programs/patient%20education/pap%20smear/default.asp?s=1
Revenir en haut Aller en bas
http://cigogneouestu.forums-actifs.net
 
La Cytologie Gynécologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre dernier rendez-vous chez le gynéco
» dans la chaleur de Belgrade !!!
» Betadine et allaitement
» Chez le gynécologue
» gynéco ou non?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: