AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Les inducteurs de l’ovulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martine_25



Nombre de messages : 279
Age : 41
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Les inducteurs de l’ovulation   Ven 25 Sep 2009, 02:10

Les troubles de l’ovulation peuvent être corrigés par l’administration de préparations hormonales ou inducteurs de l’ovulation.

Ces traitements sont utilisés dans les cas de figure suivants :

  • Pour induire l’ovulation chez une femme qui n’ovule pas spontanément ;
  • Pour contrôler le moment de l’ovulation ;
  • Pour corriger les troubles hormonaux post-ovulatoires ;
  • Pour stimuler la production de plusieurs ovocytes par cycle.

Ce dernier effet est recherché en fécondation in vitro et dans l’insémination intra-utérine, le but étant de favoriser les chances de fécondation, donc de grossesse, en multipliant le nombre d’ovocytes disponibles.

Le clomifène

Le clomifène (Clomid®, Sérophène®) est l’inducteur de l’ovulation le plus prescrit dans le monde. Il est généralement utilisé chez les femmes qui ont des cycles longs ou irréguliers. La dose habituelle est de 1 à 2 comprimés de 50 mg par jour pendant 5 jours. Avant le début du traitement, une échographique est pratiquée pour exclure un kyste de l’ovaire, qui constituerait une contre-indication. (En savoir plus)

L’hMG et la FSH

La FSH est une gonadotrophine sécrétée par l’hypophyse qui entraîne le développement folliculaire et la maturation de l’ovocyte dans le cycle ovarien normal. Après la ménopause, la FSH et une autre gonadotrophine hypophysaire, la LH, sont sécrétées en grandes quantités dans l’urine. L’hMG (human menopausal gonadotropin) est une préparation purifiée à partir de l’urine de femmes ménopausées. Elle contient un mélange à parts égales de FSH et de LH. Plusieurs préparations d’hMG sont actuellement disponibles (Merional®, Menogon®, Menopur®). L’administration d’hMG sous forme d’injections sous-cutanées permet de stimuler directement l’ovaire. Elle est utilisée chez les femmes qui n’ovulent pas spontanément et ne répondent pas au clomifène, ou pour stimuler un développement multifolliculaire chez une femme normo-ovulante en vue d’une insémination ou d’une fécondation in vitro. (En savoir plus).

L’hCG

La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est produite par le placenta. C’est l’hormone principale de la grossesse. Elle est excrétée en grande quantité dans l’urine de la femme enceinte, d’où elle peut être extraite par purification. La structure moléculaire de l’hCG est très proche de celle de la LH, la gonadotrophine hypophysaire qui déclenche l’ovulation.

L’administration d’une injection d’hCG (Choriomon®, Ovitrelle®, Pregnyl®, Profasi®) à la fin de la stimulation ovarienne mime le pic naturel de LH. Elle induit la rupture du follicule mûr et la libération de l’ovocyte de 36 à 40 heures après l’injection.





Revenir en haut Aller en bas
http://cigogneouestu.forums-actifs.net
 
Les inducteurs de l’ovulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les inducteurs d'ovulation en 10 questions
» allaitement et ovulation
» Symptome d'ovulation????
» Test d'ovulation
» comment savoir son ovulation sans avoir de retour de couche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: