AccueilS'enregistrerFAQConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Les kystes au ovaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacinthe_cocotte



Nombre de messages : 66
Age : 34
Pb de fertilité? : Fibrose Kystique : glaire trop épaisse dans le col
Traitement : Diagnostic de porteur de la fibrose kystique chez mon conjoint en nov 2009, nous avons 1 chance sur 2 d'avoir un enfant malade. 2 grossesses réussies grâce à une IAC + test génétique sur foetus. Livraison de la cigogne fin avril 2013, bébé 2 est aussi en santé! Quel miracle! Smile
Temps d\'attente : La famille sera complète après cette 2e petite fille. La vie nous a choyée!
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Les kystes au ovaires   Ven 22 Jan 2010, 17:09

Article trouvé sur le site passeportsante.net

http://www.passeportsante.net/documentsproteus/PopupHTML/pdf/UVA/Janvier-Fevrier-2006.pdf
Mon gynécologue a trouvé que j'avais un kyste à
l'ovaire. Qu'est-ce qui va se passer ? J'ai peur et
besoin d'être rassurée. Merci!

(L. N., Québec)

N.D.L.R. Quand on parle de kystes de l'ovaire, il
s'agit de tumeurs liquides, car celles qui sont
solides ne sont pas des kystes, mais des tumeurs
bénignes ou malignes.

Il existe deux sortes de kystes : les organiques
et les fonctionnels. Ces derniers, qui ne deviennent
jamais cancéreux, correspondent à certains
tissus normaux de l'ovaire dont la fonction
est devenue anormale. Les kystes organiques
par contre sont des tissus souvent développés
de façon anarchique dans l'ovaire. Bien que la
majorité des kystes décelés soient bénins, il faut
savoir que les organiques peuvent devenir cancéreux.
Quels symptômes doivent alerter ?

La plupart du temps, on découvre ces kystes à
l'occasion d'un examen clinique gynécologique.
La patiente est venue consulter pour une sensation
de gêne, de lourdeur, de douleur dans le
petit bassin ou parce qu'elle saigne en dehors
de ses menstruations. Dans d'autres circonstances,
plus rares, on peut déceler la présence
de ces kystes; torsion de l'ovaire (due au kyste)
qui provoque une douleur brutale avec nausées
et vomissements, lors d'une infection du kyste
induisant fièvre et maux de ventre, ou encore
lors d'une compression sur la vessie ou le rectum,
ce qui donne envie d'uriner sans cesse ou
d'aller très souvent à la selle. C'est pour éviter
tous ces problèmes que les gynécologues
pensent qu'il faut opérer ces kystes de l'ovaire.

Jusqu'à il y a quelques années, quand on suspectait
un kyste d'être « malin », on ouvrait
l'abdomen pour l'extraire et l'analyser.
Aujourd'hui on a le plus souvent recours à une
technique mini-invasive, la coeliochirurgie.
L'opération est effectuée avec des instruments
très fins, à travers trois mini-orifices de 1 à 2 cm
dans la région ombilicale. Il existe aussi une
autre technique : la ponction échoguidée. Il
s'agit de repérer le kyste sous échographie puis
d'y introduire une aiguille, dépendamment de
son emplacement soit en passant par le vagin,
soit par la paroi abdominale, et d'aspirer le contenu
du kyste ovarien qui sera ensuite analysé.
L'acte se déroule avec ou sans anesthésie locale
et il n'y a pratiquement pas d'effets secondaires.
Cette technique ne s'adresse cependant qu'à
une seule catégorie de kystes : les liquides d'une
taille inférieure à six centimètres, qui ont des
parois fines et régulières. Dans ce cas, on sait

que le risque de cancérisation est très faible.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les kystes au ovaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovaires polykystiques (OPK): On attends le +++ ensemble ICI!
» Kyste à l'ovaire
» kystes ???
» une de plus !!
» Mal à un ovaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La SCIENCE-
Sauter vers: